Disponible de 14h à 22h
06 59 47 36 89
Xavier OLLIVIER
Kinésithérapeute Pédiatrique à domicile - Paris
 
Disponible de 14h à 22h
 
06 59 47 36 89

Déroulement de la séance de Kinésithérapie à domicile - Paris

Une fois arrivé au domicile et les présentations faites, j'interroge les parents du jeune patient sur ce qui les a amené à consulter le médecin, quels sont les gênes de l'enfant et son comportement de ses derniers jours.


L'enfant est ensuite installé sur un plan dur, telle une table à manger, sur une serviette épaisse. L'enfant doit être déshabillé en couche. Je me désinfecte les mains et avant bras au gel hydroalcoolique et demande des mouchoirs en papier et des pipettes de sérum physiologique.


J'observe l'enfant dans sa totalité, j'analyse sa fréquence respiratoire, les différents signes cliniques liés à la respiration en prêteant particulièrement attention à la coloration de la peau du thorax, du bout des doigts et des orteils, du visage, du nez et des lèvres. Je note la présence de signes de lutte et de gêne respiratoire éventuels.


Je pose mes mains sur le thorax et l'abdomen de l'enfant pour dans un premier temps sentir les vibrations dut au passage de l'air dans les poumons qui me donne une première indication.
Je commence les mouvements des mains afin d'accompagner la descente de la cage thoracique et de maintenir les viscères avec ma main abdominale. Cette action est répétée jusqu'à la remontée des sécrétions dans l'arrière-gorge. Si l'enfant ne tousse pas  spontanément, je place sa tête en extension et je stimule la trachée doucement afin d'obtenir une toux provoquée. Si cela est possible, je récupère les sécrétions dans la bouche à l'aide d'un mouchoir en positionnant la tête du patient sur le côté.

Ce geste est répété jusqu’au désencombrement bronchique ou aux premiers signes de fatigue de l'enfant. Oscultation des poumons de l'enfant au stetoscope quand nécessaire.


Avec l'aide d'un parent, une DRP est pratiquée en allongeant l'enfant sur le côté. J’instille du sérum physiologique dans la narine supérieure puis je bouche celle-ci et simultanément je plaque la langue de l'enfant sur le palet par une pression sur la partie centrale de la mâchoire inférieure. Je réalise ainsi, en fonction du temps respiratoire un mouchage antérograde ou rétrograde.


L'enfant est rendu aux bras des parents pour le réconforter suite à la séance. Explication de la bronchiolite, des modes de transmission, de sa durée, des conséquences pour l'enfant. Énumérations des traitements en fonction des symptômes. Information sur les signes cliniques devant alerter les parents, les gestes à mettre en place pour aider le nourrisson ou le nouveau-né à gérer ces symptômes (conséquence de l'attaque virale dans la majorité des cas.


Gestion de l’administratif et prise de rendez-vous pour le lendemain si nécessaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.